Réseautage

CP > Réseautage

LES SÉANCES DE PARTAGE MISES EN PLACE ET LES DOCUMENTS DÉPOSÉS VISENT À SOUTENIR LE RÉSEAUTAGE ENTRE LES CONSEILLERS PÉDAGOGIQUES ET AUTRES PROFESSIONNELS DE L’ÉDUCATION AFIN DE FAVORISER LE PARTAGE D’EXPERTISE ET D’OUTILS.

de 9 h à 11 h:
Outil de monitoring, par Cynthia Lavoie Vezeau (orthopédagogue) et Véronique Vallières (enseignante en mathématique) de la CS des Patriotes

Dans le cadre d’une communauté d’apprentissage professionnelle, nous cherchions un moyen de mettre en action l’engagement de l’élève dans son apprentissage, ce qui a fait naître un outil de monitoring. Dans cette conférence, nous vous présenterons son historique ainsi que son fonctionnement. Cet outil efficace permet la collaboration entre intervenants et facilite la mise en place de la réponse à l’intervention. Vous aurez également la chance d’échanger et de vous exprimer sur son potentiel. Sachez que le tableau de monitoring est en constante évolution. Bien que nous ciblions le domaine de la mathématique, il se transfère aux différents domaines pédagogiques. Notre désir est de créer un outil uniforme pour tous.

Clientèle ciblée: Conseillers pédagogiques de mathématique qui interviennent auprès des enseignants du primaire ou du secondaire.   *Il s’agit d’un projet de collaboration entre des orthopédagogues et des enseignants du secondaire, toutefois celui-ci est transférable au primaire. Nous en discuterons. De plus, toutes les personnes qui interviennent plus spécifiquement au niveau des difficultés d’apprentissage peuvent être intéressées.

Pratiques efficaces d’enseignement des mathématiques en milieux défavorisés et défavorisés pluriethniques, par Philippe Labrosse et Richard Moisan (Une École Montréalaise Pour Tous)

En tant que ressources professionnelles d’Une école montréalaise pour tous nous accompagnons les différents personnels d’écoles primaires montréalaises ciblées par ce programme du ministère afin de mieux comprendre le contexte des milieux défavorisés et défavorisés pluriethniques, d’assurer le transfert dans la classe de pratiques jugées efficaces par la recherche et ainsi permettre aux élèves, par l’enrichissement de leur bagage culturel et expérientiel, de développer leurs compétences et d’être mieux outillés pour prendre la place qui leur revient dans la société. Nos axes d’interventions sont la littératie, la numératie et l’engagement scolaire en contexte montréalais. Dans le cadre de cette présentation, nous introduirons le concept de numératie et présenterons les caractéristiques de l’intervention en milieux défavorisés. Enfin, à partir du document ministériel Agir autrement en mathématique pour la réussite des élèves des milieux défavorisés, nous présenterons des pratiques jugées efficaces pour l’enseignement de la mathématique.    

Clientèle ciblée Présentation prioritairement proposée aux conseillers pédagogiques de mathématique, aux conseillers pédagogiques généralistes, aux orthopédagogues et aux enseignants du primaire.  Notez que les animateurs interviennent davantage dans des écoles primaires montréalaises.

 

Utiliser la programmation pour enseigner les mathématiques, c’est possible. PAR Claudine Lenoir (Conseillère pédagogique) et josy lepage (enseignante de mathématique), CS portages-de-l’outaouais

Partage d’enseignantes et d’enseignants de mathématique au secondaire sur l’utilisation de logiciel de programmation pour enseigner des notions et des concepts mathématiques. Je les ai filmés en action et vous aurez l’occasion d’entendre certains élèves ainsi que leurs enseignants s’exprimer sur les aspects pédagogiques, les embûches et les préalables ainsi que sur leur intérêt à continuer de découvrir les possibilités de la programmation.

Clientèle ciblée:  Conseillers pédagogiques de mathématique qui interviennent auprès des enseignants du secondaire.

 

Conflit aire-périmètrePAR les conseillers pédagogiques en mathématiques de la table régionale des laurentides, Lanaudière, Laval et Montréal

Pourquoi les élèves mélangent-ils les formules de périmètre et d’aire?  Pourquoi les élèves pensent-ils qu’une figure ayant une plus grande aire aura automatiquement un plus grand périmètre?  Suite aux analyses des raisonnements des élèves, on constate que leur compréhension est déficiente en ce qui concerne le concept du périmètre, de l’aire et des liens qui peuvent exister entre les deux. Dans ce sens, nos intentions sont de démontrer les bienfaits de traiter du concept d’aire et celui du périmètre en même temps. Le fait de les enseigner conjointement nous offre l’occasion de faire ressortir toutes les conceptions des élèves qui nuisent aux bons raisonnements. Pour développer la pensée géométrique, nous avons choisi de rester uniquement dans le qualitatif (tâches d’observation et de manipulation). Ceci permettra d’avoir les bases nécessaires avant l’introduction des formules. Ce choix didactique est appuyé par les résultats de différentes recherches qui démontrent « qu’il est primordial d’amener le concept de mesure avant celui de mesurage » (Bednarz, 2001). 

 

Clientèle ciblée:  Conseillers pédagogiques qui interviennent auprès des enseignants de la première secondaire en classe ordinaire, en classe d’adaptation scolaire et en classe d’accueil. 

 

DEMEUREZ À L’AFFÛT EN VOUS INSCRIVANT À LA LISTE DE DIFFUSION!